More

    Crises cardiaques : Un test salivaire pourrait sauver des milliers de vies.

    Un test de salive pourrait accélérer le diagnostic de crise cardiaque, selon une étude préliminaire présentée le 26 août au Congrès de la « European Society of Cardiology » (ESC 2020). La technique innovante fournit des résultats en 10 minutes, contre au moins une heure pour le test sanguin standard.

    En effet, les crises cardiaques (ou infarctus du myocarde) nécessitent un diagnostic et un traitement extrêmement urgents, afin de rétablir le flux sanguin dans les artères obstruées et éviter les lésions permanentes du muscle cardiaque. Le diagnostic repose sur les symptômes (tels que les douleurs thoraciques), l’électrocardiogramme (ECG) et le test sanguin de la troponine, une protéine libérée dans le sang lorsque le muscle cardiaque est lésé.

    Le but de l’étude était de voir si la troponine pouvait être détectée dans la salive de patients présentant une crise cardiaque. Un total de 32 patients avec un test sanguin de troponine positif et 13 volontaires en bonne santé ont fourni des échantillons de salive en crachant dans un tube de prélèvement.

    Ensuite, la moitié de chaque échantillon a été traitée afin d’éliminer les autres protéines salivaires et éviter les faux résultats positifs. L’autre moitié est restée dans son état naturel.

    Les chercheurs ont ensuite testé les échantillons de salive traités et non traités pour détecter la troponine. «Puisqu’aucun test n’a été développé pour une utilisation sur la salive, nous avons dû utiliser des tests destinés au sang, au plasma ou au sérum, et les ajuster pour l’examen de la salive», a déclaré le Dr Westreich, auteur principal de l’étude.

    Les scientifiques on ensuite comparé les résultats des échantillons de salive (traités et non traités) avec les échantillons de sang. Environ 84% des échantillons de salive traités étaient positifs à la troponine, contre seulement 6% de la salive non transformée.

    Parmi les participants en bonne santé, aucune troponine cardiaque n’a été détectée dans les échantillons de salive traités et non traités.

    Les prochaines étapes de cette recherche consistent à augmenter le nombre de patients étudiés et à créer un prototype de test de troponine salivaire. “Ce prototype sera destiné exclusivement à la salive traitée et affichera un résultat positif ou négatif comme un test de grossesse.” a déclaré le Dr Westreich. “

    L’infarctus du myocarde est une vraie course contre la montre où chaque minute compte. Selon l’OMS, 7,4 millions de personnes à travers le monde en meurent chaque année, principalement à cause des retards diagnostiques.

    Source :

    European Society of Cardiology

    Latest articles

    Related articles

    Leave a reply

    Please enter your comment!
    Please enter your name here