More

    Comment choisir son écran solaire ?

    Le soleil émet trois principaux rayonnements ultraviolets (UV) ; les UVC qui sont bloqués par la couche d’Ozone, ainsi que les UVA et UVB, qui eux arrivent à la surface de la terre et sont nocifs pour la peau.

    Les UVA sont des ondes qui pénètrent profondément dans la peau et qui sont à l’origine de dommages génétiques, de l’apparition des rides et de l’hyperpigmentation.

    Les rayons UVB, de longueur d’onde plus courte, n’endommagent que les couches superficielles de la peau, provoquant alors rougeurs et brûlures. A long terme, les deux rayonnements sont impliqués dans l’apparition des cancers cutanés (mélanome et carcinomes).

    En plus de la protection vestimentaire, les écrans solaires représentent un vrai bouclier contre les agressions des UVA et des UVB.

    Pour choisir un écran solaire efficace, il faut respecter certaines règles:

    Le Spectre : les écrans solaires avec l’étiquette «large spectre» protègent à la fois contre les rayons UVA et UVB.  Certains écrans proposent même une protection contre les infrarouges, mais leur rôle protecteur est discuté.

    Le Facteur de Protection solaire (ou SPF) : le SPF est le niveau de protection de l’écran solaire contre les rayons UVB. Des valeurs SPF plus élevées signifient plus de protection, mais plus on monte, plus la différence devient petite.

    Les écrans solaires avec un de SPF 15, 30 et 50 filtrent respectivement 93%, 97% et 98% des UVB.

    L’American Academy of Dermatology (AAD) recommande de choisir un écran solaire avec un indice SPF de 30 ou plus.

    Résistance à l’eau : les dermatologues recommandent également d’utiliser les écrans avec la mention «résistant à l’eau». Cela indique que la crème solaire restera sur la peau mouillée ou en sueur pendant un certain temps avant de devoir la réappliquer. La résistance à l’eau dure 40 à 80 minutes. Il faut appliquer l’écran solaire toutes les heures 2h et même plus souvent si vous nagez ou transpirez.

    La Formulation : La formulation en gel,  lotion ou crème est une préférence personnelle. Les gels sont meilleurs pour les sportifs et ceux qui ont la peau grasse, tandis que les crèmes sont les plus adaptées pour les peaux sèches.

    La Composition : chimique ou minérale, chacune présente des avantages et des inconvénients.

    Les écrans solaires chimiques fonctionnent comme une éponge, absorbant les rayons du soleil. Ils ont tendance à être plus faciles à étaler sur la peau sans laisser de résidus blancs.

    Les écrans minéraux par contre fonctionnent comme un miroir qui reflète les rayons du soleil. Il faut optez pour cet écran en cas de peau sensible.

    La quantité : Bien que cela puisse varier en fonction du type de produit, l’AAD recommande d’appliquer une quantité de 2 mg par cm2, cela équivaut à une demi cuillère a café pour le visage et le cou.

    Il ne faut pas non plus oublier, comme c’est souvent le cas, d’appliquer le produit sur le décolleté, les bras et la nuque.

    Les dermatologues assurent que le meilleur anti-rides c’est la photo-protection, donc mes dames et messieurs protégez vous….

    Source :

    Américan Cancer Society

    American Academy of Dermatology

    Latest articles

    Related articles

    Leave a reply

    Please enter your comment!
    Please enter your name here