More

    Le régime keto et le jeune intermittent sont mauvais pour le cœur.

    La diète cétogène (ou « régime keto») et le jeune intermittent sont parmi les régimes les plus populaires en ce moment.

    Plusieurs études leur ont attribué des pertes de poids à court terme, mais ces régimes permettent également la consommation d’aliments connus pour augmenter le risque cardiovasculaire.

    Pour faire le point, des chercheurs américains du National Jewish Health ont passé en revue l’ensemble des articles scientifiques publiés sur ces régimes.

    Le régime kéto :

    Aussi appelé en anglais LCHF (Low Carb High Fat), c’est un régime riche en lipides et très pauvre en glucides. Cela provoque une « cétose », un état métabolique au cours duquel l’organisme utilise des corps cétoniques (produits par le foie à partir des lipides) pour subvenir à ses besoins énergétiques.

    Selon les résultats de l’étude, la perte de poids initiale est rapide, mais cette dernière à tendance à ne pas être durable, suivant les données à 12 mois.

    Les chercheurs ont aussi constaté que beaucoup d’adeptes de ce régime consomment de grandes quantités de graisses saturées malsaines, ce qui favorise le risque d’avoir des taux élevés de lipides dans le sang et d’athérosclérose.

    Néanmoins, ce régime est prometteur en tant que traitement potentiel du diabète, avec des études montrant une baisse des taux de glucose et d’insuline.

    Le jeune intermittant :

    Ce terme recouvre des définitions différentes, allant des simples restrictions des repas à certaines heures de la journée au jeune sans nourriture pendant 6, 12 ou même 24h.

    Les experts ont souligné le fait que la faim induite par le jeune peut favoriser des prises de repas trop copieux ou des mauvais choix alimentaires, avec dans les deux cas des effets néfastes sur la santé cardiovasculaire.

    De plus, la majorité des preuves disponibles actuellement sur les avantages à long terme de ce régime proviennent d’études sur les animaux, avec une amélioration des taux sanguins du glucose et des lipides.

    Si ces deux régimes ont certains effets positifs sur la santé, les chercheurs estiment qu’il faut des études plus approfondies sur leurs potentiels impacts négatifs. Ils recommandent ainsi de se tourner, pour l’instant, vers des régimes qui favorisent la perte de poids mais aussi une meilleure santé cardiovasculaire.

    Souce :

    The American Journal of Medicine

    Latest articles

    Nouveau traitement médicamenteux pour la polyarthrite rhumatoïde

    La polyarthrite rhumatoïde (PR) est une maladie inflammatoire sévère qui touche les articulations. Celles-ci se détruisent progressivement, entraînant un handicap. Les patients...

    Sida : une découverte majeure pour le traitement du VIH

    Afin de lutter efficacement contre une maladie, vous devez comprendre son mécanisme d'action. Les chercheurs d'une startup française viennent de découvrir comment...

    Nouvel outil de dépistage de cancer du sein

    Des chercheurs du Massachusetts General Hospital (MGH) ont développé un modèle d'apprentissage en profondeur qui peut identifier les biomarqueurs d'imagerie sur les...

    Liste noire de la revue Prescrire : qu’est-ce qui a changé en une année ?

    Un médicament est une substance chimique conçue pour traiter ou apporter un bénéfice dans une ou plusieurs affections données. Il est généralement...

    Related articles

    Leave a reply

    Please enter your comment!
    Please enter your name here