More

    Un nouveau vaccin candidat passe à l’essai clinique de phase I

    Le candidat vaccin COVID-19 (KBP-COVID-19; NCT04473690) sera l’un des nombreux vaccins potentiels à avoir progressé au-delà des tests précliniques. L’étude vise à recruter un total de 180 volontaires sains qui seront répartis en deux groupes d’âge : 18-49 ans et 50-70 ans.

    Chaque groupe sera ensuite subdivisé en sous-groupes de traitement à dose faible et élevée pour recevoir soit le vaccin à faible dose (15 μg de vaccin KBP-COVID-19 + 0,5 mg d’adjuvant) soit un placebo ou une dose élevée (45 μg de vaccin KBP-COVID-19 + 0,5 mg d’adjuvant) ou un placebo. Les résultats de l’étude sont attendus à la mi-2021 et, s’ils sont positifs, permettraient de progresser vers une étude de phase 2, sous réserve de l’approbation réglementaire.

    Le vaccin candidat a été produit en utilisant la technologie végétale innovante à croissance rapide de KBP. Cette démarche unique présente un certain nombre d’avantages possibles, particulièrement la production rapide des principes actifs du vaccin en environ 6 semaines, contre plusieurs mois avec les méthodes conventionnelles.

    Le vaccin candidat peut également être stable à température ambiante, ce qui peut apporter un avantage important aux systèmes et réseaux de santé publique du monde entier. En cas de réussite, la vitesse de production des principes actifs réduira éventuellement le délai entre l’identification de nouveaux virus et de nouvelles souches et le développement et la distribution de vaccins à ceux qui en ont besoin.

    « Le passage à des essais humains avec notre candidat vaccins COVID-19 est une étape cruciale et reflète nos efforts considérables pour accélérer le développement de notre portefeuille de produits biologiques émergents. Notre technologie unique de vaccin à base de plantes, qui agit comme un hôte rapide et efficace pour la production d’antigènes pour une grande variété de maladies, nous a permis de réaliser ces progrès et de répondre au besoin mondial urgent de traitements sûrs et efficaces. » « Cela fait partie de notre engagement continu envers l’innovation et la science, qui sont fondamentales pour notre entreprise. En tant qu’entreprise engagée à bâtir un avenir meilleur, nous sommes fiers de jouer notre rôle dans la lutte mondiale contre ce virus et nous espérons pouvoir contribuer à résoudre le problème. » A déclaré Dr David O’Reilly, directeur de la recherche scientifique à British American Tobacco (BAT).

    Source:

    R&D at British American Tobacco

    Photo de Nataliya Vaitkevich

    Latest articles

    Une simple différence d’une lettre dans un gène unique signifie une anémie à vie

    Une seule lettre de différence dans un seul gène, héritée des deux parents, signifie une vie entière d'anémie et de douleur pour...

    Virus dans nos intestins !

    Le microbiote intestinal est largement connu et étudié pour ses bactéries et leurs effets sur notre santé. Ce dernier se compose également...

    Une future stratégie thérapeutique pour l’épilepsie

    Des scientifiques de l'Université de Tohoku et leurs collègues allemands ont révélé que l'exposition initiale à une courte période d'hyperactivité cérébrale avait...

    Des robots 3D à détection structurelle pour gérer les tâches de soins de santé

    Des robots capables d'assumer des tâches de soins de santé de base pour soutenir le travail des médecins et des infirmières pourraient...

    Related articles

    Leave a reply

    Please enter your comment!
    Please enter your name here